Les Contrevents


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit incident au parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Brown
Neutre


avatarMessages : 40
Statu RP : Close
Niveau pouvoir : 6/10
Localisation : NYC
Métier/Etude : Etudiant en pharmacie

MessageSujet: Petit incident au parc   Mar 5 Nov - 20:37

C'était une journée des plus banale pour Alex. En fait, on aurait pu la qualifier de terriblement ennuyante. Il sortait tout juste des cours, la musique dans les oreilles, les mains dans les poches, et ne se doutait pas qu'il ferait la rencontre la plus fortuite de sa vie. En fait, il se doutait pas que cette journée banale allait dévier à quelque chose de complètement dingue. Alors il avançait sans grande réflexion, l'esprit vide, vers Central Park, réduit de moitié. Il ne se doutait même plus de ce pouvait vivre un humain libre. Ca faisait longtemps qu'il avait cessé d'imaginer ce qu'il pouvait bien y avoir après ces frontières faites de verre. Il n'osait même plus penser aux champs de blés ou encore aux prairies où ruminaient vaches et brebis. Non, il avait cessé d'avoir cette innocence de l'enfance, et vaquait tel un zombie dans les rues de New York.

Il aimait sa vie, simple et régulière. Il ne mettait jamais les pieds dans le bidon ville, n'exerçait que rarement son pouvoir et profitait pleinement du système et de la richesse de sa famille. De temps en temps, il grattait sa guitare dans le parc, sous l'oeil agard des passants. Il aimait chantonner doucement, pour lui, rien que pour lui. Certes, il avait fait une rencontre incongrue la semaine dernière, mais se doutait fort que ça pourrait lui retomber dessus. Après tout, il n'était pas rare de tomber sur un mutant dans cette ville. Ils possédaient tous un don, plus ou moins affirmé. Pour Alex, il s'agissait de créer de la glace à partir de l'eau existante. Alors hormis se rafraîchir en été, il ne s'en servait pas beaucoup. En réalité, il était même plutôt nul et de ce fait, n'usait que rarement de son don. C'est vrai qu'il lui arrivait de rafraîchir sa bouteille d'eau lorsqu'il partait courir, mais ça lui arrivait tellement peu souvent, qu'il ne se souvenait même plus de la dernière utilisation de son pouvoir. Ca ne lui manquait pas.

Pourtant, il avait entendu que dans les bidonvilles, l'utilisation des pouvoirs était très répandu. Peut-être que les pauvres gens avaient plus tendance à s'emporter et à ne pas contrôler leurs émotions. Mais dans les quartiers de luxe, il n'y avait rien à craindre, alors pourquoi utiliser son don ? Alex s'installa sur un bon, un brin d'herbe coincé entre les dents, puis inspira profondément. Alors qu'il fermait les yeux et qu'il se laissait envahir par la musique de son Ipod, quelque chose vint le sortir de sa torpeur. Une chose liquide et froide qui venait de tremper sa chemise.

- Bordel ! Qu'est-ce que ...

Il releva les yeux et vit une resplendissante jeune femme se tenir devant lui, confuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Melbourne
Neutre


avatarMessages : 41
Statu RP : Open
Niveau pouvoir : 5/10
Localisation : New York city
Métier/Etude : Etudiante Médecine

MessageSujet: Re: Petit incident au parc   Mer 6 Nov - 10:08

Le soleil était à son zénith et Camille venait tout juste de sortir de son appartement, un gros sac sous le bras. Elle vivait recluse chez sa mère depuis la disparition de son père. Oser sortir de chez elle était un grand exploit depuis quelques temps. La jeune fille regardait les rues de New York, comme si elle vivait dans une grande cage et que tous ces buildings représentait des barreaux. Elle marchait à pas pressé, puis appela un taxi sur une plate forme. Celui s'arrêta net et elle indiqua la direction de Central Park. Finalement, le taxi la déposa un peu avant le seul espace vert de la ville. Il ne voulait pas risquer qu'un oiseau le percute de plein fouet sur son nouveau par brise. La jeune femme arpenta la longue rue qui longeait Central Park. Elle fut vite interpellée par l'appelle du poulet grillet. Bien sûr, elle savait qu'il ne s'agissait pas d'un véritable poulet grillé comme on pouvait le voir sur les pubs ou dans les livres de cuisine. Quand elle entra chez le chinois, celui-ci lui tendit un barquette. Elle l'ouvrit et découvrit des morceaux grossier de cubes gélatineux couvert de sauce brunâtre. La jeune fille planta sa fourchette d'un air de dégoût, puis avala le premier cube de gélatine. Finalement le goût du poulet grillé était bien présent et la sauce était à tomber par terre. Depuis qu'elle ne sortait plus de chez elle, Camille n'avait mangé rien d'autre que des pilules. Alors, remanger de la « nourriture » était pour elle quelque chose exceptionnel.

Elle passa enfin devant le portail en fer forgé de central park, toujours son gros sac sous le bras. A la voir ainsi, on avait l'impression qu'elle sortait tout droit d'une séance de shopping ou qu'elle se rendait tout droit à un anniversaire surprise. Elle croisa un vendeur de café et pris un moca froid, couvert de chantilly. Elle sirotait tranquillement son café, lorsqu'un gamin lui envoya une belle droit sur elle. Son café lui échappa des mains pour tomber droit sur un jeune homme tranquillement posé sur un banc. Le gamin récupéra rapidement son ballon sans prêter la moindre excuse, laissant Camille et le jeune homme s'expliquer. Il ne paraissait pas en colère, mais plutôt médusé par la situation.

« Ho excusez moi, pardon ! Je ne voulais pas, c'est le garçon avec le ballon qui … ah je suis confuse ! Attendez on peut peut-être ... »

Et elle commença à étaler le café sur la chemise du jeune homme. Puis elle se rendit compte qu'en touchant le chemise collante du garçon, elle n'avait pas eu de contact avec les autres depuis bien des mois. Le rouge lui monta aux oreilles et elle essaya de se calmer en inspirant fortement.

« Je … peut-être devriez vous changer de chemise, vous risquerez d'attraper froid ! Je connais une boutique sympa au coin de la rue, je pourrai vous payer une nouvelle chemise, c'est le moins que je puisse faire ... »

Camille se mordit la lèvre inférieure, sans savoir si ce qu'elle faisait était juste ou non. Visiblement, ce n'était pas son jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Brown
Neutre


avatarMessages : 40
Statu RP : Close
Niveau pouvoir : 6/10
Localisation : NYC
Métier/Etude : Etudiant en pharmacie

MessageSujet: Re: Petit incident au parc   Lun 11 Nov - 9:45

Voilà qu'il était couvert de café à présent. Étrangement, sa peau ne brûlait pas et l'humidité que sa chemise venait d’imprégner ne le dérangeait pas. Bien sûr, il ne se voyait pas traverser tout New York accoutumé de cette façon. Même s'il ne présentait pas un aspect très élégant, Alex adoptait une certaine tenue, que l'on pourrait qualifier de décente. Il considéra un bref instant la jeune fille confuse qui se tenait devant lui, les bras ballant. Elle devait avoir quoi, 16 ou 17 ans, pas plus ! Il savait que ce n'était pas sa faute, mais pourtant il maudissait le ciel de lui avoir fait subir un tel carnage ! Surtout sur cette chemise qu'il avait payé 30 dollars ...
Il observait ce gamin au ballon rouge s'enfuir d'un air dédaigneux. Ne méritait-il pas toutes les fouges de son esprit ? Très probablement. Mais selon Alex, le hasard n'existe pas. Cette fille était passé au bon moment et cet incident se devait d'avoir lieu. Dans quel but ? Il l'ignorait pour le moment.

Le jeune musicien lâcha un long soupire d'exaspération, puis acquiesça d'un bref signe de tête. Si elle pouvait lui payer une nouvelle chemise, il n'allait pas refuser. Mais il était hors de question qu'il laisse une si jeune femme lui dicter ses goûts. Elle allait donc payer en conséquence l'erreur de ses actes. Bien sûr, il n'allait pas abuser sur le prix, Alex n'était pas ce genre de mec qui abusait de n'importe quelle situation. Ca lui rappelait cette période où sa mère lui acheté chacun de ses vêtements. Maintenant qu'il était installé seul dans son studio, le jeune homme n'avait jamais eu le loisir de faire les boutiques en compagnie de la gente féminine ou masculine. En fait, il passait rapidement dans les magasins et prenait ce qui lui passait sous la main. Ou il attendait tout simplement les soldes. L'odeur des boutiques ne lui convenait pas, ni même l'ambiance et cet étalage de vie que les commerçantes s'efforçaient de faire à chaque fois qu'il flashait sur un vêtement. Ces sourires de parades il n'en pouvait plus.

Il se leva sans prononcer le moindre mot et les deux inconnus marchèrent silencieusement jusqu'à la sortie du parc. Alex voyait bien qu'il mettait mal à l'aise la jeune femme et ne put s'empêcher de sortir une phrase inutile. Non pas qu'il n'était pas un grand orateur, mais les idées lui venaient difficilement, surtout en présence de quelqu'un d'aussi peu respectif.

- Les oiseaux chantent bien aujourd'hui ... c'est peut-être parce que le ciel est dégagé...

Le trajet jusqu'à la boutique indiqué par la demoiselle semblait durer une éternité. Chaque seconde paraissait être une heure interminable et chaque pas une souffrance. Il observait la rue, les passants et les moindres détails insignifiants. C'était une manière pour lui d'exprimer sa gêne. Pourtant, il aurait du adopter une attitude d'homme virile, confiant et non pas d'un mec totalement introverti. Ce n'était pas son genre. Mais peut-être avait-elle un pouvoir hors du commun, celui de faire ressortir la véritable personnalité des gens ? Non, ce n'était pas ça. Du moins, Alex ne se sentait pas sous l'influence d'un pouvoir quelconque. Généralement les gens le sentent quand on perturbe leur quotidien. Il était simplement gêné de marcher en sa compagnie, la chemise lui collant à la peau. Il détestait cette sensation et espérait vivement se détacher une bonne fois pour toute de ce tissu devenu plus une plaie qu'autre chose. Ils en avait encore pour bien cinq minutes de marche jusqu'à leur destination. Alors pour combler ce silence glacial, Alex décida d'aborder un sujet commun, celui du don.

- Et heu sinon ... c'est quoi ton pouvoir ? Ça ne serait pas de sécher les tâches de café par hasard ? Ça serait drôlement pratique dans cette situation.

Il riait, d'un sourire d'enfant, sans vraiment comprendre pourquoi. Le temps semblait passer plus vite et l'atmosphère paraissait être plus détendue entre les deux individus. Voilà qu'ils se trouvaient enfin devant la boutique. Ils passèrent en même temps la porte d'entrée qui s'ouvrit dans un tintement de clochette singulier. L'endroit semblait jeune et branché, Alex allait forcément trouver quelque chose qui lui convienne, du moins, il l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Melbourne
Neutre


avatarMessages : 41
Statu RP : Open
Niveau pouvoir : 5/10
Localisation : New York city
Métier/Etude : Etudiante Médecine

MessageSujet: Re: Petit incident au parc   Sam 21 Déc - 12:55

Ils marchaient sans piper mots et l'ambiance entre les deux acolytes se faisait sentir comme palpable. Camille regardait ailleurs pour éviter le regard suspicieux du jeune homme. Elle avait assez d'argent pour lui racheter toute sa garde robe, mais se sentait un peu idiote d'avoir proposer une chose pareil. Mais les circonstances avaient voulu qu'il en soit ainsi. Alors qu'il déballait des banalités épuisantes, tel que le chant des oiseaux en ce merveilleux temps, Camille s'arrêta net devant la boutique. Elle ne savait pas si elle devait vraiment y entrer ou pas.

- Oh mais si ! Je peux t'enlever ça, qu'est-ce que je suis idiote !

En effet, Camille avait la capacité de contrôler l'eau. Certes le café n'était pas de l'eau, mais sa matière restait un liquide facilement manipulable. Et puis depuis le temps, celui-ci devait être froid. Elle se concentra, ferma les yeux, puis visualisa le café se détacher de la chemise du jeune homme. Au bout de quelques secondes de concentration, une boule de café se forma dans les airs, au niveau de leurs visages. Camille rouvrit les yeux et la boule s'écrasa brutalement sur le sol. Légèrement confus, la jeune fille passa une main derrière son oreille.

- Je peux manipuler les liquides, mais bon ... je ne contrôle pas vraiment bien mon pouvoir comme tu peux le voir. Et toi, c'est quoi ta spécialité ?

Elle le dévorait du regard à présent, curieuse d'en connaitre d'avantage sur ce beau jeune homme à lunettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Brown
Neutre


avatarMessages : 40
Statu RP : Close
Niveau pouvoir : 6/10
Localisation : NYC
Métier/Etude : Etudiant en pharmacie

MessageSujet: Re: Petit incident au parc   Sam 7 Juin - 17:26

Alors qu’Alex jetait déjà un coup d’œil parmi les étagères et les tissus exposés, la jeune fille lui demanda en quoi consistait son pouvoir. Ah, si seulement il le savait lui-même. Généralement, les dons apparaissaient vers l’adolescence. La plupart des gens de son âge maitrisaient plus ou moins leurs pouvoirs et l’avait accepté afin de faciliter leur train de vie quotidien. Alex, lui, n’en avait pas la moindre idée. A croire que ses hormones n’avaient eu aucune influence sur son corps tout entier. A vrai dire, il ressemblait encore à un adolescent, alors qu’il avait déjà intégré le monde du travail depuis longtemps. Il aurait tant voulu lui répondre avec une aisance singulière, mais rien ne lui venait. Lui mentir était totalement stupide et dénué de sens. Tôt ou tard, elle lui demanderait une démonstration de ses capacités. C’était un peu la tendance du moment. Les gens se rencontraient en soirée et se montraient chacun leur tour leur pouvoir … Alex les enviait tous. Il doutait parfois d’être quelqu’un de normal.

Tous les membres de sa famille avaient eu connaissance de leurs capacités vers l’adolescence. Il était le seul handicapé à ce niveau-là. Sa sœur n’arrêtait pas de le blâmer à tous les niveaux, le traitant pratiquement de monstre. Pourtant, Alex s’était documenté à la bibliothèque de son université et avait longtemps fouillé dans les archives pour constater qu’avant l’apparition du trou noir, les humains ne possédaient en rien de telles facultés. Etait-il retourné à l’état primitif ? C’était une question qu’il ne cessait de se poser, le blessant ouvertement. Il ne se sentait pas idiot, ni dépressif, ni handicapé, alors pourquoi ce maudit pouvoir ne se déclenchait-il pas ?

Il en venait parfois à se demander si son pouvoir n’était pas infime et qu’il agissait en permanence, sans qu’il ne s’en rende compte. Après tout, certaines personnes possédaient un pouvoir tellement inutile, qu’il valait mieux qu’elles ne le dévoilent jamais. Pendant de brèves secondes, Alex fit mine de se concentrer sur le nouveau t-shirt qui l’intéresserait. Mais il voyait bien que son acolyte de shopping s’impatientait. Il tourna la tête et la regarda du dessus de ses lunettes.

- Heu tu veux vraiment savoir ?

Jouer là-dessus était un pur plaisir. La curiosité de son interlocuteur était maintenant piquée et il était clair que Camille voulait en savoir d’avantage sur son don. Sauf que bien sûr, il n’avait strictement rien à dire là-dessus. Un sourire torve se dessina sur ses lèvres et il attrapa une chemise en lin blanc qu’il enroula sur son bras.

- J’en ai pas.

Son sourire s’étira de plus belle, puis il se dirigea vers des t-shirt un peu plus tendance. Il continuait à fouiner, espérant voir une réaction démesurée. D’habitude, les gens n’y croyaient pas un mot, insistant lourdement pour qu’il fasse preuve d’un peu plus d’ouverture d’esprit et qu’il leur montre son talent. Sauf qu’il n’avait jamais eu cette chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Melbourne
Neutre


avatarMessages : 41
Statu RP : Open
Niveau pouvoir : 5/10
Localisation : New York city
Métier/Etude : Etudiante Médecine

MessageSujet: Re: Petit incident au parc   Dim 15 Mai - 11:04

Etait-ce possible ? Camille resta bouche bée pendant quelques secondes. Non, Alex se payait sa tête. Oui, car tout le monde dans cette ville était doté d’un pouvoir. On le pratiquait plus ou moins bien, mais tout le monde naissait avec une capacité. Ou alors c’était un retour en arrière. Certains individus n’en avaient pas et Alex était le premier type sans pouvoir qu’elle rencontrait. Incroyable ! Elle était déconcertée et en même temps excitée. Mais quelque chose clochait. Nan, il la prenait pour une idiote. Alors elle le suivit dans les rayons, tout en jetant quelques coups d’œil aux t-shirts. Cet Alex avait de drôles de goûts … ou alors il n’avait encore jamais fait de shopping avec une fille. Elle voulait lui conseiller cette belle chemise bleue marine, tandis que lui s’attaquait à des t-shirt datant de l’antiquité.

- C’est une blague non ? On ne peut pas ne pas avoir de pouvoir … Je veux dire … tout le monde a un pouvoir. On le découvre plus ou moins tard et ensuite on l’utilise plus ou moins selon les cas. Mais tu en as forcément un !

Il la prenait pour une idiote ou simplement pour une bonne poire. L’idée de lui payer ce t-shirt ne lui bottait plus vraiment. Enfin, il se dirigea vers la cabine d’essayage. Camille portait tous les vêtements sur ses bras, puis ne pu s’empêcher de questionner Alex pour savoir s’il lui disait vrai.

- Tu ne vas pas me dire que lorsque tu étais au Lycée tu n’allais pas aux soirées « d’extension des pouvoirs » ? Tout le monde y est allé une fois au moins ! Et puis tu es allé à la faculté non ? Tu es forcément rentré dans une confrérie où tu as dû exposer ton pouvoir pour qu’on sache où te situer.

Elle s’arrêta un instant pour réfléchir, tout en tendant un t-shirt mauve à Alex.

- Ou alors tu en as honte … oui y’a des pouvoirs super bizarres dont les gens en ont honte. J’ai entendu dire qu’un mec avait le pouvoir de faire jouir chaque personne qu’il touchait pendant quelques secondes. Du coup il a mis des gants pour ne plus en entendre parler. Perso je trouve ça pas trop mal comme pouvoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Brown
Neutre


avatarMessages : 40
Statu RP : Close
Niveau pouvoir : 6/10
Localisation : NYC
Métier/Etude : Etudiant en pharmacie

MessageSujet: Re: Petit incident au parc   Dim 15 Mai - 13:59

Bon décidément cette fille le faisait bien rire. Alex remonta le bout de ses lunettes sur son nez, puis la regarda intensément. Etait-elle sérieuse dans ses propos ? Bon, peut-être que les jeunes de son âge faisaient vraiment des soirées d'exposition de pouvoirs, mais c'était franchement une idée ridicule. Pourquoi exposer son pouvoir aux autres ? Surtout quand on sait que beaucoup ne savent pas l'utiliser correctement. Enfin, le bon sens est quelque chose qui se perd de plus en plus faut croire. Alex trouva enfin un t-shirt correct. D'un bleu profond avec des inscriptions sobres dessus. Un truc classe, mais pas trop non plus. Il décida de le laisser de côté, juste pour voir ce que Camille allait encore lui sortir. Peut-être une affreuse chemise hawaïenne ?

Voyant qu'elle était dans un désarrois total et qu'elle commençait à fabuler sur des pouvoirs loufoques, Alex préféra mettre un terme à ses délires. Bon, il pensait vraiment qu'elle aurait eu un autre comportement face à sa fausse révélation. Il posa une main sur son épaule et d'un air cynique lui lança :

- Bah ouais, j'ai le même genre de pouvoir. Regarde, dans moins de cinq minutes tu vas commencer à jouir au beau milieu de ce magasin. Tu vas atteindre un orgasme comme tu en as jamais vu, si bien que ta culotte va finir toute mouillée haha !

Voyant qu'il était peut-être allé trop loin dans ses propos, Alex retira aussitôt sa main de l'épaule de la jeune femme. Bon, il ne savait pas trop de qui lui avait prit. Après tout, il ne connaissait pas Camille dans une proche intimité et lui parlait comme s'il s'agissait de sa pote de toujours. Un silence gênant s'installa entre eux, puis il attrapa aussitôt son t-shirt qu'il tendit à la demoiselle.

- Bon heum ... celui là je pense qu'il est bien, tu ne crois pas ?

Doucement, ils se dirigèrent vers les caisses. Camille ne pipait pas un mot et Alex était plus que gêné. il était allé trop loin et aurait du voir que ce qu'il avait dit n'avait rien de drôle. La jeune étudiante avait prit au sérieux sa remarque et n'avait visiblement pas blagué sur cette personne qui au contacte de la peau, pouvait faire jouir des gens.

- Non mais Camille ... je ... je suis désolé hein ... je ne voulais pas te choquer. C'était pour rire. Mon pouvoir est bidon, je peux transformer l'eau en glace. C'est tout. C'était pour rire hein, rien de plus.

Alex se sentait subitement con. Une fois dehors, il inspira un bon bol d'air pour essayer de faire évacuer la pression. Alors pour détendre l'atmosphère, il donna un petit coup d'épaule contre l'épaule de sa nouvelle amie et lui indiqua le parc en pointant l'index en direction des grilles à l'opposé de la rue.

- Viens je vais te montrer ce que je sais faire !

Tels des enfants, ils traversèrent la rue au galop et pénétrèrent dans Central Park. Après quelques mètres de course, ils arrivèrent devant une petite fontaine à eau. Alex déposa son sac, enfila son nouveau t-shirt, puis demande à Camille tout son attention sur la fontaine. Du bout de ses doigts, il toucha le filet d'eau qui sortait de la bouche d'un petit ange. Aussitôt, l'eau se figea dans une sculpture de glace, pour finalement s'étendre jusque sur toute la surface de la fontaine, la sculpture y compris.

- Hé voilà ... TADAM ! C'est pas magnifique ?

Là, il espérait bien avoir détendu l'atmosphère ... du moins, un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit incident au parc   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit incident au parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit parc Londonien [Pv]
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contrevents :: New York City :: Haute Ville-